Pour suivre le régime sans sel, il est important de changer deux habitudes alimentaires en :

– limitant les aliments transformés et privilégier les produits alimentaires “sans sel ”

– modifier ses habitudes de cuisine en évitant l’ajout de sel avant, pendant et après la cuisson des plats (risque hypertension)

Les aliments à limiter sont :

  • sel de table
  • pain et biscottes
  • charcuterie
  • plats cuisinés
  • sauces et bouillons cubes
  • olives, cornichons et moutarde
  • biscuits
  • fromages
  • eaux gazeuses riches en sel
  • médicaments effervescents

Le principal inconvénient du régime sans sel est de manger des aliments fades, avec des repas monotones. Voici quelques

astuces :

– Compenser le sel par des aromates (ail, oignon, échalote …), des herbes (persil, aneth, ciboulette, basilic, menthe, thym, laurier, origan…), des épices (poivre, curry, paprika, cumin…).

– Privilégier certains légumes (choux, céleri…), poissons (saumon, maquereau…), viandes (agneau, bœuf…) qui ont déjà du goût et qui ne méritent donc pas d’être resalés.

– Relevez vos volailles et poissons blancs d’une julienne ou fondue (poireaux, fenouil) de légumes, d’une pointe d’huile d’olive, de jus de citron ou de vin blanc.

– Privilégier les modes de cuisson qui préservent la saveur des aliments : vapeur, papillote, étouffée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *